Les amazones du PKK

Ce matin, j’étais à Charleroi, au musée de la Photographie.

J’ai heureusement commencé par l’exposition “Women are Beautiful” de Garry Winogrand.  Heureusement, car elle en vaut la peine…  et elle m’a mis dans un doux état de bien-être.

Je suis ensuite arrivé dans la partie réservée à Colin Delfosse et ses amazones du PKK.  Là, le choc.  Mes proches savent que je cache bien mes émotions… on ne se refait pas, quand même !  Mais là, j’ai été touché, touché… et je veux donc vous le partager.

Pour moi, chaque cliché est un contraste saisissant.

D’un côté la féminité

Ces femmes sont belles, sans rien faire pour l’être.  Leur regards sont intenses, leurs attitudes interrogatives ou joyeuses, toujours présentes.  Leurs longs cheveux, les peignes de pacotilles, la joie de jouer dans une cascade… tout respire la vie !

Et de l’autre la guerre

Des tenues militaires, des armes vieilles mais réelles, des postures de combat, des entraînements, des bivouacs avec une mitraillette pendante,…

D’un côté moi…

Moi, j’ai chanté avec Renaud “Miss Maggie”, avec Brassens “Mourir pour des idées”, avec Vian “Le déserteur”…

Moi, j’ai été dispensé de service militaire en temps de paix… pour ne pas faire mon service militaire (çà, non) , et pour ne pas être objecteur de conscience (avec un père résistant, cela ne se fait pas !)

Moi, je me suis toujours demandé ce que j’aurais fait pendant la guerre…

Moi, je suis un amoureux des femmes, en qui je vois douceur, féminité, tendresse.

Et de l’autre vous Mesdames

Et donc, vous pensez que votre cause, votre pays, vos familles méritent que vous mettiez vos vies en péril

Et donc, tout en le faisant, vous gardez des sourires, des attitudes d’enfant innocent…

Merci Mesdames, aujourd’hui je suis un peu moins manichéen… je veux croire qu’un combat puisse être juste, qu’il nécessite de prendre les armes.  Je voudrais vous confier la résolution des conflits de ce monde… je suis sur que vous n’utiliserez les armes qu’en dernier recours.  Et comment peut-on aujourd’hui vous aider dans un autre combat, celui contre tous les hommes violents ?

Merci Colin pour cette magnifique exposition.  Je te souhaite qu’elle tourne à travers le monde, et je nous souhaite que tu nous fasses encore beaucoup de clichés !

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *